Les mutuelles s’engagent auprès de l’Hôpital Mère-Enfant de Bingerville

Echanges fructueux entre les responsables des mutuelles des organisations privées et publiques et les responsables de l’Hôpital Mère-Enfant (HME) de Bingerville. Jeudi 29 mars 2018, les présidents des grandes mutuelles de Côte d’Ivoire ont eu une séance de travail avec le Conseil d’Administration et la Direction générale de l’HME. Il s’agit notamment des responsables des mutuelles de la Police nationale, des Militaires, des Douanes, du personnel de la Fonction publique, du CNRA, de la SODECI, de la CIE, des Architectes, de certaines banques privées. Le Directeur Général adjoint de l’HME, Monsieur Daouda KOUYATE a présenté l’Hôpital à travers l’offre de soin, le plateau technique et la qualité du personnel, sans oublier la grille tarifaire. Une présentation soutenue par le Directeur Général, Frédéric Du Sart, qui a insisté sur l’humanisation des soins et la mise en place de protocoles pour une prise en charge efficace et efficiente des patients. La 1ère Vice-présidente du Conseil d’Administration de l’HME, Madame Patricia Yao s’est réjouie de cette rencontre et a invité les responsables des mutuelles à faire confiance à l’HME. Pendant les échanges, les préoccupations des responsables des mutuelles tournaient autour de la grille tarifaire de l’HME. Se prononçant sur la grille tarifaire, le Directeur Général a indiqué que les tarifs, étudiés, permettaient de garantir la pérennité des soins et la maintenance du matériel médical de pointe déployé au sein de l’HME. Une réflexion partagée par le 2ème Vice-Président du Conseil d’Administration, Monsieur Pierre WOLF, qui est revenu sur la qualité de la prise en charge à l’HME. Pour le Directeur des Affaires Administratives et Financières, Monsieur Hachim DIOP, ce sont des tarifs étudiés et adaptés à toutes les organisations. Appuyant les recommandations de ses prédécesseurs, la Directrice des Soins, Denise Correa a expliqué la politique sociale de l’établissement aux mutualistes. Après la réunion, une visite de l’HME va entériner les premières impressions positives des mutuelles.



Share via