Rechercher un article
Catégories
Contactez-nous
Hôpital Mère Enfant
Bingerville,
BP 722 Bingerville
info@hme.ci
  Contactez-nous
09 Aug,2022

PRISE EN CHARGE DE L’ASTHME A L’HOPITAL MERE-ENFANT

Comment peut-on définir l’asthme ?

L’asthme est une maladie inflammatoire chronique des voies aériennes, qui se manifeste par des symptômes paroxystiques récurrents : dyspnée, toux, sifflement, oppression thoracique. Le diagnostic d’asthme repose sur la clinique (symptômes paroxystiques récurrents) et l’EFR. La recherche de facteurs déclenchant et/ou étiologiques est indispensable. L'asthme provient de l'association d'une prédisposition génétique à l'allergie et de facteurs environnementaux favorisants, comme les pollens, les acariens, les squames et poils d’animaux, les blattes, les moisissures, etc. Bien que l’on retrouve souvent une prédisposition familiale à la survenue d'un asthme, sa transmission des parents à leurs enfants n'est pas systématique.

 

Il est dit que l’asthme est typiquement une maladie génétique. Est-ce toujours vérifié ? Est-ce qu’on peut faire la maladie alors que dans notre ascendance, il n’y a aucun asthmatique ?

Faux ! L’asthme n’est pas une maladie génétique. Néanmoins, il existerait une prédisposition génétique à l'asthme : en effet, les parents qui ont un terrain allergique ou de l'asthme ont plus de risque d'avoir un enfant atteint par la maladie. En revanche, le lien n'est pas automatique.

Quels sont les symptômes de l’asthme ?

Le symptôme de l’asthme le plus fréquent est la crise d’essoufflement aiguë. Mais l’asthme peut également se traduire par : une sensation d’oppression au niveau de la cage thoracique, une difficulté à respirer profondément, une respiration sifflante, un essoufflement à l’effort ou une toux qui ne passe pas. Ces symptômes peuvent être déclenchés ou aggravés par le rhume, la grippe, la pollution, la fumée de cigarette, les parfums, les solvants, l’air froid, ou la pratique d’un sport.

Y a-t-il une période pour le déclenchement de la crise ?

Les manifestations de l’asthme peuvent survenir à n’importe quel moment de la journée, mais elles surviennent surtout en pleine nuit ou au petit matin (la personne asthmatique se réveille parce qu’elle a du mal à respirer ou à cause de la toux). L’intensité des symptômes de l’asthme peut être très variable, allant d’une simple gêne à une véritable sensation d’étouffement. Parfois même, il se peut que la personne asthmatique ne perçoive rien et seuls les tests respiratoires montrent une difficulté de circulation de l'air dans les bronches. Certains asthmatiques, au contraire, éprouvent une gêne permanente pour respirer.

Y a-t-il d’autres facteurs déclencheurs ?

Chez une personne asthmatique, les bronches sont anormalement sensibles à certains facteurs comme l'exercice physique, le froid, la fumée de cigarette ou l’exposition à des substances responsables de réaction allergique (allergènes). Cette plus grande sensibilité (« hyper-réactivité ») des bronches est la conséquence de leur inflammation permanente. Lorsque les bronches enflammées sont agressées (par les allergènes, la fumée, le froid, l’air sec, la pollution, etc.), elles réagissent en se contractant et en produisant du mucus. Cette réaction gêne le passage de l'air dans les bronches : c'est la crise d'asthme.

Comment reconnaitre une crise d’asthme ?

La crise d’asthme est la manifestation la plus fréquente de la maladie asthmatique. Les premiers signes sont parfois discrets (picotements dans la gorge, nez qui coule, éternuements, toux sèche, etc.). Une crise d’asthme peut se produire lorsqu’un asthmatique est exposé à un facteur déclenchant (allergique ou irritant). Le contact peut avoir eu lieu quelques heures auparavant ou dans les minutes précédentes, notamment en présence massive du facteur déclenchant allergique.Lorsque la crise d’asthme est franchement déclarée, la personne éprouve une gêne respiratoire plus ou moins importante : elle peut parfois ressentir un serrement de la poitrine, un essoufflement accompagné éventuellement d’une toux sèche, puis grasse ; la respiration devient sifflante, l'expiration devient laborieuse et nécessite un effort de plus en plus important.

La toux peut-elle être le seul signe de l'asthme ?

Effectivement, la toux peut être la seule manifestation de l'asthme, surtout chez l'enfant, et en particulier après un effort (par exemple la course à pied), le rire, les contrariétés ou en période de rhume. Cette toux est souvent chronique, répétitive et se produit surtout la nuit. Elle est quelquefois nommée « trachéite spasmodique » mais ce n'est pas autre chose que de l'asthme. Elle est généralement calmée par l'inhalation d'un bronchodilatateur, mais nécessite fréquemment un traitement anti-inflammatoire de longue durée (corticoïdes en inhalation).

Est-il possible d’être asthmatique sans faire de crise d’asthme ?

Non ! Une personne ne peut faire de l'asthme que si elle est asthmatique. Ce qu'on qualifie d'asthme silencieux, ou atypique, est une forme de la maladie qui ne se manifeste pas par des crises violentes d'essoufflement. L'asthme n'est pas strictement égal à la crise

Comment se fait la prise en charge ?

La prise en charge de l’asthme doit permettre d’obtenir le contrôle de la maladie : symptôme, vie normale, fonction respiratoire normale. Elle comporte 3 volets : médicaments, contrôle de l’environnement et éducation thérapeutique. Le traitement médicamenteux de fond « optimal » est atteint par paliers successifs de 1 à 3 mois, suivis d’une réévaluation clinique et fonctionnelle.

Quels conseils pouvez-vous donner aux asthmatiques ou aux parents des enfants asthmatiques ?

De simples changements apportés à votre environnement peuvent contribuer grandement à prévenir les crises d’asthme chez votre enfant asthmatique.

  • Tenez-le éloigné de la fumée de cigarette ;
    Éliminez la fumée de tabac à l’intérieur de la maison et dans la voiture
  • Réduisez l’humidité de votre maison ;
    Maintenez le taux d’humidité entre 30 % et 50 %. Au besoin, utilisez un déshumidificateur, si le taux excède 55 %
  • Nettoyez et séchez les surfaces exposées à l’humidité ;
    La salle de bain, la cuisine et le sous-sol
  • Contrôlez les acariens ;
    Les acariens de poussière sont de minuscules insectes qui s’alimentent des particules de la peau. Ils se multiplient dans les tapis et moquettes, les matelas, les meubles rembourrés, la literie et les jouets en peluche. Pour les éliminer, lavez la literie et les peluches lavables à l’eau chaude (54,5 °C ou 130 °F). Gardez les tapis propres et secs
  • Aérez votre maison en ouvrant les fenêtres tous les jours et lorsque vous nettoyez, peinturez, installez un nouveau tapis ou réalisez d’autres projets ménagers
  • Veillez à l’entretien de vos appareils de ventilation ;
    Faites inspecter et nettoyer régulièrement votre thermopompe, votre climatiseur central et votre fournaise par des professionnels
  • Chez certains enfants, la présence d’animaux domestiques peut déclencher des crises d’asthme
  • En cas de pic de pollution, évitez les sorties en plein air
  • Assurez-vous que l’entourage de votre enfant connaisse les déclencheurs et sache comment les contrôler
  • Faites circuler l’information contenue dans cette fiche auprès de la gardienne, des enseignants, des directeurs et des infirmières scolaires ainsi que des entraîneurs sportifs. Indiquez-leur ce qui déclenche l’asthme chez votre enfant et décrivez-leur la marche à suivre pendant une crise.

À l’école

Dans le cas où votre enfant contrôle bien ses symptômes d’asthme, il est tout à fait capable de participer à l’ensemble de ses activités scolaires, y compris aux activités sportives.

Dans le sport

Les efforts physiques intenses peuvent déclencher des symptômes de crise d’asthme. Si votre enfant présente des symptômes lors d’activités sportives, parlez-en à votre médecin. Un médicament préventif peut être prescrit.

Rappelez-vous qu’il est important d’encourager votre enfant à faire du sport régulièrement.

Cheick BASSE,

Pneumologue à l’Hôpital Mère-Enfant de Bingerville

Rechercher un article
Catégories
Contactez-nous
Hôpital Mère Enfant
Bingerville,
BP 722 Bingerville
info@hme.ci
  Contactez-nous